Arnaud Labelle-Rojoux

Je suis bouleversé, Esthétique du sentimentalisme, 2008

Semiose éditions

148 pages Noir et Blanc, Broché, couv. souple
13,5 x 20 cm
isbn : 978-2-915199-27-7

Épuisé
148 pages Noir et Blanc, Broché, couv. souple
13,5 x 20 cm
isbn : 978-2-915199-27-7
Je suis bouleversé, Esthétique du sentimentalisme - Arnaud Labelle-Rojoux
Je suis bouleversé, Esthétique du sentimentalisme - Arnaud Labelle-Rojoux

Panthéon de ses monuments de beauté, panégyrique de ses héros et chefs-d’œuvre personnels, le texte d’Arnaud Labelle-Rojoux affirme sans nostalgie une contre-culture faite d’émotions convoquées depuis l’enfance ou l’adolescence. En invitant Phil Spector, Marlene Dietrich, Eddie Constantine, Michael Powell, Glenn Brown, mais aussi Diderot, Greuze, Visconti et Ghérasim Luca, l’artiste interroge une nouvelle fois les hiérarchies et les références. Les adeptes du consensus s’en trouveront bouleversés.

Arnaud Labelle-Rojoux

Arnaud Labelle-Rojoux est né en 1950 à Paris, où il vit ; depuis 2007, il enseigne à la Villa Arson à Nice. Inclassable, il s'évertue à ne pas se définir. Son art « parodic » cherche l'effet immédiat de la pop musique et procède par retournement ? d'une image, d'une expression, des valeurs esthétiques. Avec lui, la culture « mange à tous les râteliers » et soupe de références nobles ou grossières. Ses murs associent en des calembours visuels des slogans, des collages, des dessins encadrés, des sculptures matiéristes, où le beau et l'art sont soumis à la question, l'air de rien. Avec ou sans son complice Xavier Boussiron, il est l'auteur de nombreuses performances.
Ses oeuvres ont été exposées à plusieurs reprises à la galerie Loevenbruck, au musée d'art et d'archéologie du Périgord (2011) et au MAMAC à Nice (2008), et figurent parmi les collections du musée d'art moderne de Saint-Étienne, du fonds municipal d'art contemporain de la Ville de Paris, du CNAP et des Frac PACA et Aquitaine.