Yves Klein

Science et Vie n° 464, mai 1956, 1956

Broché, 118 pages, sous couverture illustrée d'une photographie d'Yves Klein
24 x 17 cm
isbn : 2000073829230

Épuisé
Broché, 118 pages, sous couverture illustrée d'une photographie d'Yves Klein
24 x 17 cm
isbn : 2000073829230
Science et Vie n° 464, mai 1956 - Yves Klein
Science et Vie n° 464, mai 1956 - Yves Klein
Science et Vie n° 464, mai 1956 - Yves Klein

Couverture illustrée d'une photographie d'Yves Klein
Jean Vincent et Miltos Toscas (photographies) : Le judo français a vingt et un ans - article de 9 pages - Yves Klein est représenté à plusieurs reprises en kimono.

Né à Nice en 1928, il meurt à Paris en 1962. Après des débuts comme professeur de judo – il est le seul «ceinture noire» d'Europe –, Yves Klein expose ses premiers monochromes en 1955, année de sa rencontre avec le critique d'art des Nouveaux Réalistes Pierre Restany. Pendant sept ans, et jusqu'à sa mort précoce d'une crise cardiaque, il élargira les frontières de l'art par ses expérimentations: lâcher de ballons, sculptures-éponges, saut dans le vide, «cosmogonies» de pluie et de vent, peintures de feu et d'or... Couleur du ciel, du vide et de l'immatériel, le bleu IKB (International Klein Blue, breveté en 1960) devient sa marque de fabrique. Ses «anthropométries» transforment le corps (nu et badigeonné de peinture) en «pinceaux vivants». La chair rejoint l'esprit et la couleur. Le MNAM-Centre Pompidou lui consacre deux rétrospectives en 1983 et en 2006. Son œuvre est conservée à l'international.