Ernest T.

Cloaca Maxima, 2015

Semiose éditions

24 pages en noir et blanc, piqué, couverture souple, papier intérieur offset jaune
21 x 29,7 cm
isbn : ISBN 978-2-915199-78-9

8,00 €
24 pages en noir et blanc, piqué, couverture souple, papier intérieur offset jaune
21 x 29,7 cm
isbn : ISBN 978-2-915199-78-9
Cloaca Maxima - Ernest T.
Cloaca Maxima - Ernest T.
Cloaca Maxima - Ernest T.
Cloaca Maxima - Ernest T.
Cloaca Maxima - Ernest T.
Cloaca Maxima - Ernest T.

 "Des documents sur l'art qui méritent d'être connus ou mis en valeur.

Le titre, le choix et les juxtapositions tiennent lieu de commentaires ; toutefois, Cloaca Maxima se refuse absolument à faire de la morale."

Ernest T.

 

Dépacant, grinçant, drôle et déconcertant, Ernest T. nous livre sa vision du monde de l'art. À travers ses appropriations et ses détournements, il sélectionne un choix d'oeuvres historiques complétées de nouvelles productions. À travers ces 25 feuilles éditées et diffusées entre décembre 1985 et janvier 1988, Ernest T. s'attaque aux non-dits et revendique pour l'art une liberté ultime : l'irrévérence.

Cloaca Maxima réunit l'intégrale des 21 numéros (1985-1988), en coédition avec Paris/L'Onde, Centre d'Art de Velizy Villacoublay/Maison des Arts à Malakoff.

Ernest T.

Né en 1943 à Mons (Belgique), il vit et travaille à Paris. L'artiste cultive son anonymat avec autant de ferveur et de méticulosité qu'il ausculte le monde de l'art. Cupidités, prétentions, romantismes, attachements hystériques (à la signature, au sens caché de l'oeuvre), rien n'échappe à ses dessins de presse au style désuet, légendés et transposés à l'échelle de la toile. Les «peintures nulles» (abstractions géométriques en forme de T), les dessins "dans le style de", les tracts, collages ou aphorismes font de l'imposture et du canular un art en soi.

Jouissif et joyeusement parodique, son travail figure dans les collections du MAMCO à Genève (qui l'expose à plusieurs reprises) et de nombreux FRAC en France.

Micro-Onde, centre d'art de l'Onde, lui consacre une exposition monographique en 2015.